Ce site vous a plu...

couverture du livre habitat nomade

 

 

Navigation rapide et iphone:

habitat mobile - habitat nomade - maison paille - habitat intégré - habitat roots- alternatif - multimédia - forum habitat alternatif et cabanes - bibliographie - annuaire location - annuaire pro - annonces terrains - contact

L'écho des nomades


Juin 2012 Les yourteurs de Bussière Boffy déboutés.

Dur revers pour les yourteurs communautaires et propriétaires de leur terrain.

image de notre page Facebook montarnt des yourtes en Mongolie

Le détail:

Et bim! Le changement c'est maintenant.

barre de séparation

Mai 2012 Tour médiévale contre yourte!

Nous voici, ce jeudi 24, en pleine mythologie Catalane. David Attila contre Goliath Pages. Halem, la Confédération paysanne, DAL et solidarité 66 sont sur le pied de guerre à Banyuls. C'est le combat d'un homme et de ses deux enfants sur leur choix économique de loger en yourte. Mais leur terrain n'est pas situé au fin fond des Pyrénées, il se trouve sur une station Balnéaire.

De ce fait il s'agit d'un reprise d'une procédure engagée par un privé, une propriétaire d'une tour dominant le fond de Jean Luc Préaux Vigneron saisonnier. En premières instances, la municipalité s'est constituée partie civile puis elle s'est retirée du débat.

Le choix de vie de cet agriculteur résulte du budget, désormais exorbitant, exigés pour ce loger sur la côte Vermeille. La propriétaire quant à elle désirerait vendre sa tour 1,7 M d€ et cette cohabitation visuelle doit, peut être, soulever une crainte de dépréciation de son bien.

Le délibéré sera ainsi repoussé au 13 septembre et nous espérons que Jean Luc conservera son droit à la dignité. Nous attendons aussi des réponses venant de plus haut sur ces problèmes soulevés par des personnes qui refusent l'exclusion de plus en plus souvent inéluctable.

homme devant le tribunal avec une affiche :::l'indépendant

C'est tombé le 20 septembre, Jean Luc Préaux et ses enfants pourront continuer à vivre sous leur yourte au pied de la tour Pagès. Nous attendons l'écrit du délibéré pour savoir qu'elles ont été les éléments qui ont favorisés le maintien de la yourte aux yeux de la justice. Il a été fortement question lors du débat du droit au logement. Jean Luc cultive cette terre depuis 1996, nous en parlons sur le forum: venez discuter et donner votre avis.

Avril 2012 La communautée yourteur essuie un échec juridique dans le Gard

La cour d'appel de Nîmes vient de rendre un arrêt contre un jeune couple de pasteurs qui souhaitait vivre en auto suffisance sur leur terrain. Plus d'explications sur le procès.


yourte des pasteurs du Gardhabitants de la yourte au cours des procèdures.

Les Tentes


La tente sous toutes ses formes constitue l'habitat nomade le plus répandu au monde.

C'est l'outil prermier des explorateurs, des vacanciers et l'on peut dire que c'est le matériel qui va permettre l'aventure, la survie, le voyage à moindres coûts.

Il y a deux types de tentes traditionnelles en temps qu'habitat: 

-1/Les toiles tendues:

-Les tentes sahariennes appellées tentes noires qui équipent toutes les ethnies d'Afrique du nord et du moyen orient jusqu'en Tartarie. Ce type représente, en quelque sorte, l'habitat traditionnel du monde Musulman.

Peu de bois assurément, mais du haubanage pour résister aux tempêtes, la tente noire jouit d'un grande adaptabilité pour des extensions . 

Un exemple de disposition des espaces dans ces habitats nomades:

:: Habitat nomades: Denis Couchaux

- Les tentes canadiennes qui sont les tentes de loisirs avant la révolution de la tente igloo et

sa grande soeur la tente Marabout qui sert de tente de réunion, de repas, pour les centres de loisirs, les expositions, les foires, les missions humanitaires et les militaires.

-2/ les tentes à ossature, en bois dans la majorité des cas, -les tentes à ossature métalliques sont appellées chapiteaux- Dans ce groupe se positionnent les yourtes, les tepees, les tentes igloos.

Ce sont ces techniques qui actuellement remportent la faveur des auto-constructeurs devant les toiles tendues.

Les tentes perchées "treetentes"

- Tous ce qui se passe entre deux arbres ne passe pas de mode, comme le démontre l'engouement des cabanes perchées ou encore la "slackline" wave qui va déferler sur la France après avoir conquis les Anglo saxons. Je vous assure qu'à l'heure ou l'on écrit ces lignes (oct 2010) nombres de grimpeurs ne connaissent encore pas le nom de cette pratique pour équilibristes sur sangles inventée il y a 30 ans au Yosemite.

Mais en ce qui concerne la tente on va rapidement la retrouver accrochée aux branches. Tels des explorateurs de la canopée, vous aurez droit également à votre radeau des cîmes.

Nous les avons photographiées au salon passion Robinson en 2008; présentée par Jean letandre de joshuarboriste pour la photo ci dessus et Woodbulle en dessous qui offre une chambre perchable fermée,  ou avec un toit transparent ou encore toute décapotée. (à suivre)

[haut de page]

La yourte


« Il faut raser toutes les villes, pour que le monde entier redevienne une immense steppe, où les mères mongoles allaiteront des enfants libres et heureux. » Gengis Khan 1155-1227

La légende

Cet habitat traditionnel des Turkmènes, Ouzbeck, Kazaks et Mongols entre autres, traverse avec une grande fluidité les siècles depuis environ 2000 ans. Les raisons:

- Une structure adaptée à un environnement difficile des steppes et de campements d''altitude, notamment grâce à son feutre en laine isolant.

- Un habitat adapté aux cycles lents des pasteurs. C'est un compromis entre la tente ou la hutte servant d'abri et le confort d'une construction sédentaire.

- Une armature légère, nécessitant peu de bois et dotée d'une grande résistance aux intempéries, aux vents violents des hauts plateaux .

Il y a 800 ans l'empire Mongol maîtrise l'Asie. Après Gengis Khan, qui détruisit Pékin et constitua le plus vaste empire Turco Mongole de tous les temps, Kubilaï Khan son petit fils fondera la dynastie de Yuan. Il échouera sur ses tentatives d'invasion du Japon ou l'on parlera alors de la plus grande armée jamais rassemblée. Il ne réussira pas à annexer également la péninsule indo chinoise.  A cette époque, Marco Polo sera son interlocuteur Occidental et William de Rubrouc, voyageur français au milieu du XIII siècle décrira des yourtes fastueuses et montées sur roues sur des largeurs impressionantes.

Actuellement plus d'un tiers de la population en Mongolie loge dans une yourte et elles cotoient les batiments en béton, les troupeaux ne sont jamais très loin...

La yourte indéniablement fait son entrée en Europe et notamment en France.  Depuis les invasions barbares ou l'on devait en apercevoir quelques unes et bien elles réinvestissent le paysage rural en exaspérant certains. Mais en général elles sont bien dissimulées et ce n'est pas plus choquant que les crépis machine roses avec les volets roulants PVC blanc qui se répandent nos campagnes.

Le montage


Voici des dessins extraits du livre de Denis Couchaux habitats Nomades aux éditions Alternatives

Celui ci explique que la yourte pesant en moyenne 200kg va necessiter la présence de deux hommes. De leur côté les femmes auront pour tache de rendre propre et lisse l'emplacement. Les yourteurs, chez nous, tablent sur un peu plus de 2 heures de montage.

:: l'entrée seul élément "rigide"

Nous mettrons en ligne des reportages sur les techniques des yourtes mongoles.

Pour vos questions:

[haut de page]

La yourte comptemporaine

Actuellement plusieurs centaines de personnes vivent en yourtes sur le territoire Français à court terme ou au long court. Cette tente armée connait aussi un franc succès auprès des vacanciers comme hébergement insolite, convivial et confortable.

La France propose de nombreux hébergement en yourtes. C'est déjà un bon test pour sentir si on y est bien, Certaines viennent directement de Mongolie avec le mobilier typique, d'autres sont construites en France. L'esprit nomade demeure, l'invitation au voyage reste présente.

:: Séjourner

Sylvie de Yurtao recense depuis plusieurs années, toute l'actualité de la yourte sur son Blog. Elle suit toutes les luttes, les évolutions, nous propose des voies alternatives et elle décrit son propre combat dans les Cévennes Gardoises.

:::Yurtao

[haut de page]

Les Tipis


Cette tente est présente de l'ouest Sibérien chez les Samoyèdes jusqu'aux indiens des plaines de L'amérique du nord.

Ce sont ces derniers qui ont perfectionné cette tente pour créer une ventilation avec ces sortes d'oreilles que l'on voit à l'extrémité du cone. Il s'agit de déflecteurs d'air qui s'orientent dos au vent pour créer une aspiration extérieure et par conséquence une VMC naturelle.

Ces panneaux de peaux ou de toile servent d'extrateur de fumées et on régle par des perches extérieures l'ouverture et la fermeture de ce conduit.

Comme toute les ventilations de cheminée il faut un apport d'air frais conséquent. Il ne faut pas subir les passages d'airs frais occasionnés par l'évacuation de l'air chaud -donc de très fortes aspirations passant sur un trajet intérieur de la tente et refroidissant tout au passage-.

Les indiens géraient l'apport d'air par un conduit directement en prise sur l'extérieur et pouvant être enterré.

Cependant l'extrémité de cette tente ne présente pas une complète étanchéité et le haut du bouquet ou couronne de perches pouvait être recouvert par une peau.

Nous rappellerons que ce type de logement était géré par les femmes, le montage pouvait se faire en une demi heure, ce qui est très pratique pour suivre les déplacements de bisons à cheval. Nous rappellerons que se sont les Espagnols qui ont introduit le cheval "Mesteno (vagabond) " en amérique centrale et qui est redevenu le mustang sauvage vivant souvent par groupes d'une quinzaine de têtes.

Les Wigwams

Concernant les Wigwams, les Québécois les considèrent comme plutôt comme leur tepee locals, cylindriques, ou en forme de dômes mais on les retrouve sous forme de huttes chez les Apaches. Cependant ces tentes pouvait abriter un dizaine d'individus et en hiver ils étaient isolés par des murs de neiges.

Construire un tipi

Loger sous tente

Des Français vivent actuellement sous tipis. Souvent il s'agit le plus souvent d'autoconstructions, Il faut un plan, du tissus, en général des polycotons, soit un petit pourçentage de polyester pour résister aux moisissures et un traitement de la toile. Les cotons seront réservés pour les tentes 'estivales",

Voici un shéma pour tous ceux qui désirent faire un gabarit de découpe.

Pour tous ceux qui souhaitent en savoir un peu plus sur ces calculs voici un lien ci dessous. Ce site est très pratique et  vous pourrez rapidement cliquer sur une traduction en Français par Google:

les grammages vont en général de 300 grs à 550 grammes. Dans ces fortes épaisseurs on se retrouve avec du tissus utilisable pour les yourtes.

[haut de page]

Les terrains en pratique


D'un cout de revient faible, l'installation se fait en une matinée pour une yourte, beaucoup moins pour un tipi, compte tenu que la yourte nécessite un plancher quelque peu surélevé car le souci principal des feutres est une fragilité, logique, à l'humidité. Le climat des steppes est rigoureux mais plus sec que nos espaces tempérés. Les tipis étaient constitués de peaux, car la maîtrise du feutre n'était au rendez vous et les climats des régions au nord des grandes plaines sont humides.

Ceux qui préfèrent un contact avec la terre prendront un tapis en feutre de laine. Dans ce cas il est bon de surélever le niveau intérieur et d'effectuer un bon damage exempt de cailloux. 

Le plancher peut également se faire en palettes sur lesquelles on clouera des tasseaux sciés à la bonne dimension pour combler les espaces. Au final personne ne reconnaîtra l'origine" logistique" du plancher. Des professionnels proposent également ces structures.

Il faut bien sur choisir, pour une période plus longue, un bon emplacement:

- Plutôt des faces sud car en hiver il est bon de recevoir du soleil, une face nord un peu enclavé peut pendant deux à trois mois être dans une ombre quasi permanente et c'est pas en Janvier en général que l'on trouve les ressources pour déménager. Les fans du soleil hivernal pourront passer une partie d'un bosquet à la tronçonneuse pour dégager un peu l'espace et faire place aux rayons.

- Pas trop exposé aux vents: attention les positions dominantes sur les terrains sont synonymes d'altitude, d'exposition fortes aux vents. Compter en général 1° moyen par 100 m ce qui fait qu' à 900m il fait 5° degrès constant de plus qu' à 400m et si le vent s'y met, c'est la tente qui accusera une chute record de température au petit matin. N'est pas Mongol qui veut...

- Configuration: Attention aux branches qui peuvent casser, aux arbres qui empêchent la lumière d'assainir les textiles, aux cuvettes naturelles qui accumulent l'humidité... Eviter de créer une petite plateforme sur une pente pour l'installation d'habitats nomades.

-  Important: Quelques généralités pratiques et expériences des terrains de campagnes.

Parfois il est intéressant d'avoir recours, une fois pour toute, à un terrassement "réglementaire". Une demi journée de tracto pelle peut éviter de gros soucis en hiver, Penser à prévoir éventuellement des zones gyrobroyable, c'està dire sans trop d'obstacles. Le "Gyro" est en quelque sorte une grosse tondeuse tiré par un tracteur et qui viendra à bout des massifs jusqu'à 1m50 de ronces, Jeunets, etc... Prévoir ce passage tous les deux ou trois ans sur des prairies qui présentent des massifs de cette végétation envahissante et qui assure une repousse certaine par les réseaux souterrains.

Il est bon d'aménager ses accès. En effet il faut pouvoir "prendre large" pour les manoeuvres de véhicules. Un chemin l'été se transforme rapidement en patinoire l'hiver avec des terres humides qui graisse les pneumatiques. Dangereux pour les automobiles, à exclure pour les camions de tous types même 4X4. Dans cet optique il est sage de prévoir l'acheminement des matériaux en été.

[haut de page]

Ce que dit la loi à propos des yourtes

L'établissement d'une yourte sur un terrain privé est soumis à un traitement au cas par cas. Le cas général étant l'indifférence générale. Les complications surviennent lors de différents où l'argent est présent Alors les procédures se suivent,sans se ressembler pour autant.

En dehors du jugement de Nîmes ci dessous par exemple, la balance pencherait en faveur des yourtes. Elle n'ont pas été considérées contre constructions (soumises à permis) en appels. Par contre souvent le débat pivote autour des axes sanitaires et écologiques. Autrement dit: l'accès à l'hygiène et le traitement des eaux usées. Puis vient, en sus, la nature du terrain, l'engagement souvent agricole ou pastoral du yourteur.

Tout dépend encore un fois du contexte. C'est le plus souvent le lot des débats locaux, et c'est la jurisprudence, les magistrats et la somme des éléments portés dans les conclusions qui font la différence.

 

[haut de page]

Témoignages et luttes


Juin 2013: Les yourteurs déboutés dans le Limousin, émotions et craintes devant ce jugement en appel et la jurisprudence qui va suivre

yourteurs en limousin.

Une dizaine de personnes sont visés pour l'injonction de démontage de leur yourte, à Bussière Boffy, assortie d'amendes.

Un échec pour l'habitat nomade et des questionnements sur la poursuite ou la résignation. Un pourvoi en cassation reproduira un arrêt qui fera office de loi en la matière. D'un autre côté, l'habitat nomade ne doit il pas user de son avantage de déménagement? Ce sont des questions cruciales pour lesquelles il est difficile de répondre. On ne peut connaître les résultats à l'avance et il est difficile de juger de la situation.

L'annonce à fait un nombre très important de partage sur notre page Face Book puisque nous avons passé le cap des 1100 partages en 3 jours et c'est très important de mobiliser l'opinion pour la suite des évènements. Page Facebook des cabanes.com

Ce sont ces mobilisations qui peuvent forcer le gouvernement à plancher sur le sujet et à élaborer des conditions précises, une charte quant à l'installation des habitats légers ou à rejeter les camps de yourtes.

Il va de soi que le sujet ne devrait pas être écarté car notre société ne pouvant ni loger, ni faire travailler tout son monde malgré l'obligation quelle nous impose en matière d'éducation, de désirs, de programmes audiovisuels débiles, violents, frustrants risque de prendre un retour de manivelle cinglant et mérité par les alters.

Notre débat sur le forum des-cabanes.com

De plus, il est probable que l'on assiste à un arbitrage issus du gouvernement quant au statut de la yourte.

Rappel des faits: 19/05/2013 Le député Europe Ecologie/Les Verts Sergio Coronado, a interpellé en novembre la ministre du Logement Cécile Duflot sur « l’affaire » des trois yourtes de Bussière-Boffy.

Dans sa question, il lui demande comment, « dans le cadre d’une crise immobilière que personne ne peut nier, elle compte travailler à la reconnaissance de ce type d’habitat », coûtant en moyenne 5 000 euros. Or, dans sa réponse faite en avril, l’ex-secrétaire nationale d’EELV estime, que « la yourte destinée à de l’habitation principale est soumise au droit commun des constructions et ne peut être implantée que dans les secteurs constructibles ».

Le cabinet de Mme Duflot a cependant fait part de la volonté de la ministre de « trouver les modalités pour apaiser les questions liées à l’habitat léger » et de « chercher des solutions et un cadre juridique », notamment dans le cadre du projet de loi logement et urbanisme présenté fin juin en conseil des ministres."

barre de séparation multicolore.

Mai 2013: Le bras de fer des yourteurs en France se déroule t'il à BUSSIERE-BOFFY ?

Tous les ingrédients sont présents: Autorisations, scolarisations, élections, VRD, taxes... Quels seront les décisions du gouvernement? Depuis plus de dix ans, le feuilleton à saisons paraît interminable dans cette commune du Limousin. Un bref rappel pour plus de clarté:

image d'une yourte

- A la fin du siècle dernier, bref dans les années 90, une dame accueille sur son terrain des voyageurs avec des chevaux, officiant dans les spectacles. Le bouche à oreille fonctionnant, une communauté néo rurale se forme sur les terres de cette municipalité.

- Fort d'une quarantaine de membres, chacun développe un mode d'habitat léger ou nomade et d'autonomies autant sur le plan des déchets que sur les mises en place de potagers ou de poulaillers. Une volonté de vivre en harmonie dans un certain dénuement matériel soude cette communauté.

- En 2007, le maire décide d'établir la carte communale qui établit les différentes zones, notamment les zones constructibles. Là, une épée de Damoclès se fait sentir au-dessus de clés néo ruraux avec en toile de fond l'éternel conflit du statut de la yourte en temps qu'habitat léger, tente, etc. Le commissaire enquêteur donne un avis favorable pour inclure les familles en yourtes dans la carte communale. Le maire va utiliser tous les moyens de pression possible pour venir à bout des familles néo rurales.

- En 2009, La mairie va envoyer un ordre d'expulsion à chacune des familles. La pression sur la mairie des médias et civile est telle qu'un accord de régularisation est obtenu pour 4 des 5 familles.

- Les querelles vont se multiplier pour terminer sur le fameux entartage du maire en 2011. Ce dernier est réputé de tendance très conservatrice. Il fut un ancien ingénieur ayant très étroitement contribué à la fermeture des sites miniers de Decazeville, Carmaux, Alès...

- 2012,  la municipalité va décider la création d'une zone naturelle et cela relance la querelle pour des yourteurs qui attendent la régularisation de leur habitat sur le PLU et non la mise en place d'une zone d'exclusion.

- Les youteurs de Bussière-Boffy ont comparu le 17 mai 2013 en cours d'appel de Limoges. Le parquet a requis le démontage des yourtes sous 3 mois et des astreintes et des amendes. La mairie quant à elle a demandé 3000€ dans le cadre des dommages et intérêts.

capture écran d'une actualité TV>Le feuilleton continue.

Le 14 juin 2013, le jugement sera rendu en délibéré. D'un autre côté, les yourteurs sont usés par tant de conflits avec cet homme acharné mais les élections de 2014 laisserait un espoir sérieux de voir basculer la municipalité du côté des néo rururaux.

 

Avril 2012 La communautée yourteur essuie un échec juridique dans le Gard

Il s'agit d'une cour d'appel et des magistrats déjà pointé du doigt pour sa rupture avec les avocats comme en témoigne l'article de Libération du 13 mars. Le parquet général se montrera ironique au cours de cette audience pour aboutir à une condamnation avec une amende de 1000€ et une obligation de démontage de la yourte.


yourte des pasteurs du Gardhabitants de la yourte au cours des procèdures.

Le débat s'est porté sur certains détails techniques et sur le projet des prévenus et tous les points ont été évoqués pour charger ce couple en lutte pour tenter de créer une activité stable d'élevage de chèvres et de poules.

Ainsi il a été dénoncé une insuffisance sur un rôle réel d'agriculteur, un manque de sécurisation sur des accès pompiers, l'absence de réserves d'eau et des points relatifs au traitements des eaux usées...

Malgré une reconnaissance du débroussaillage par les caprins, il sera reproché un chemin de -5m de large et donc insuffisant pour les camions de pompier. Cette information est intéressante car elle rend inutilisable la quasi totalité des chemins Français...

Il sera aussi reproché une présence dans une zone interdite depuis 24 mois... une zone ND dite naturelle. Il semblerait que la défense se soit démunis de jugements antérieurs favorables aux yourtes où le débat autour de la yourte et la nécessité d'un permis de construire avait été favorablement arrétées.

Un échec qui a pour source, à priori, une volte face de la mairie de Lagnes qui serait revenu en arrière sur un accord qui avait été octroyé à ce couple investit et endetté dans ce projet simple, paisible et proche d'une nature fortement oubliée ces temps ci.

Cette lutte a été une fois de plus relayée et soutenue par Sylvie de Cheyen via son blog. Nous espérons un nouveau départ réussi pour Stéphanie et Amidou.  

Mai 2011 Le délibéré de la cour d'appel prévu pour le 19.

Nous attendons le délibéré de la cour d'appel qui risque d'être déterminant pour la suite...

Février 2011 Le tribunal, les échauffourés et les politiciens.

Ce procès grace aux ramifications du web atteind un niveau et une portée médiatique sans précédent dans la mesure ou elle a réçu le soutien des associations et de Noêl Mamère. Ce dernier se présente en temps que témoin soutien des prévenus, il est en outre un élu, avocat bénévole, et rédacteur d’une proposition de loi sur le tiers secteur habitat discutée le 3 décembre 2009 à l’Assemblée Nationale et refusée par la Droite. C’est d’ailleurs à cette occasion qu’il a rencontré les prévenus. Cette proposition, à l’image de ce qui se pratique chez nos voisins européens (Allemagne, Suisse, Pays Bas), permettrait entre autre aux populations d’entreprendre de manière mutualisée la construction d’habitats écologiques et choisis.

Il souligne l'acharnement des pouvoirs publics en vertu de lois antérieur aux lois Loppsi. Il dénonce les autorisations scandaleuses en montagne et sur le littoral en dur, la pression immobilière et le côté écologique de cette installation...

L’avocate, Me Caroline Mécary développe son argumentation sur le fond et non pas sur la forme :

Après avoir souligné que cette « petite » affaire n’aurait pas du encombrer des tribunaux surchargés d’affaires bien plus importantes et des magistrats surchargés de travail puisqu’il s’agit simplement de personnes accusées par la DDEA et déclarées coupables par la Justice de n’avoir pas demandé un permis de construire alors qu’elles n’en avaient pas besoin ; le Parquet a décidé de poursuivre alors qu’il aurait pu s’abstenir.

La yourte est une tente qui relève du régime juridique applicable au camping selon l’art. R111-41 du code de l’urbanisme, ainsi que la réponse ministérielle du 8 février 2007, ainsi que le confirme cette interprétation par le Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire le 13 avril 2010 :

- la yourte est assimilée à une tente si elle n’est pas aménagée à l’intérieur
- le camping au moyen d’une yourte peut être librement exercé, sous réserve de l’accord du propriétaire du terrain sur lequel les tentes de camping sont installées
- seul le maire peut interdire cette pratique par un arrêté, lorsqu’elle est de nature à porter atteinte à la salubrité, à la sécurité ou à la tranquillité publique, à la conservation des perspectives monumentales, à la conservation des milieux naturels ou à l’exercice des activités agricoles et forestières.

Elle argumente sur le fait que l'infraction en l'absence de permis de construire n'est pas constitué. Et ainsi l'autorisation du maire était suffisante. (source DAL et Halem)

Enfin ce procès s'est déroulé sous une importante pression policière et a terminé par des frictions et l'utilisation de gazs lacrymogènes...

Janvier 2011 Le conseil municipal défend les occupants d'une yourte à Arrout

Un état des lieux: au coeur d'une France qui n'a pas su venir voir et gérer les différentes crises: énergétiques, industrielles, immobilières et financières, les gouvernements ne peuvent loger et fournir du travail à tous ces concitoyens.

Hors certains refusent le statut de parias et de SDF ou RMIstes. Alors à défaut de pouvoir investir dans les ruines de nos campagnes et les travaux comme pouvait le faire la génération précédente, une solution nous est parvenue du fin fond de l'Asie mineure: la yourte de Mongolie. Mais actuellement cet état, face à la mondialisation et à ses choix, incapable de gérer les situations de précarité met en application les options fournit par les textes existant et peut être...par les nouvelles lois loppsi.

C'est ce qui produit actuellement à Arrout,

Nous avions déjà transmis une information sur Arrout en décembre 2009; C'est la suite:
A Arrout, c’est un voisin de la yourte, fonctionnaire de la DDE, qui utilise ses relations et ses connaissances contre cette tente accusée de dénaturer (!) sa luxueuse villa.

Tom est travailleur acrobatique cordiste sur les hauts bâtiments et Léa maraichère avec un diplôme d'étude en agiriculture bio, ils sont installés sur un terrain privé autour d'un puit d'eau potable en se fournissant en énergie solaire. La friche est devenu un joli potager et la parcelle est entretenue. C'est l'échange fait avec le propriétaire du terrain depuis leur installation en 2007.

yurtao
Leur choix d'habitat sera une yourte, pas celles qui viennent de Mongolie, ils respectent une éthique, un mot bien désuet de nos jours. Ils confectionnent le feutre à la filature de Belvès en Dordogne ; les perches de châtaignier sont locales ; un maître menuisier façonne le cercle de toit, pièce maîtresse.

Le travail sur le terrain est important: ils créent des terrasses et se félicitent d'un ne produire qu'un impact très faible sur la biodiversité.
On raconte que les orchidées repoussent sur leur sols.
De plus, comme nous le prônons régulièrement sur ce site, ils ont réussi une intégration au sein de la communauté de ce village.

Ils ont été condamnés devant le tribunal correctionnel de Foix suite à une plainte de la DDEA (A pour agriculture) pour défaut de permis de construire à la destruction de leur habitat et au paiement d'amendes et de pénalités: 600€ d'amende et 10€ par jour de pénalité et si l'appel confirmait ce jugement, il serait probable que la condamnation soit plus sévère encore.
Depuis 2007, c'est un va et vient stressant et constant de lettres de mises en demeures, d'interventions de l'état et de bonnes nouvelles par la motion de la commune désaccord sur l'obligation de démontage de la yourte, en argumentant que bien d'autres sujets de préoccupation devraient s'avérer primordiaux, et déclare que les personnes résidant dans la yourte ne gênent en rien la commune et ses habitants, que ce type d'habitat n'altère pas le paysage, présente un bilan environnemental intéressant, n'est pas générateur d'exclusion, les occupants ayant une activité rémunérée et étant disposés à payer des taxes, ne présente pas de risques sanitaires.
Que le droit à une habitation modeste dans un contexte de prix du logement prohibitifs est une expression des libertés fondamentales.

Mais après un calme des interventions des représentants de l'état, c'est une reprise des attaques: un huissier délivre à Léa une convocation du procureur de la République au Tribunal de Grande Instance de Foix le 9 Février 2010, pour comparaitre en tant que prévenue, sous le motif allégué d'avoir exécuté des travaux en 2008 et utilisé le sol en méconnaissance des obligations imposées par le permis de construire.

Les actions de DAL et HALEM s'organisent, nous vous invitons à vous joindre à leurs pétitions et nous suivons ces informations avec le plus grand intérêts.

Article rédigé avec les sources des médias locaux, du site halem, du blog de Yurtao.

>Voir notre sujet sur le forum:

 Décembre 2010 Les contes de Mongolie

La yourte comme vous ne l'avez jamais vu, mais aussi deux très belles histoires au coeur du désert de Gobie. Disponible en coffret de deux DVD, partagez et faîtes partager le quotidien de deux familles Mongoles en pleine nature. Un hymne ultime à la vie simple de ces pasteurs et nomades. > Lire la suite


Une tente à la manière des Ottomans: Stéphane sur le forum

Un jour, je me rendais dans un musée à Vienne (Autriche) où j'ai vu des tentes ottomanes et cela m'a inspiré en ce sens :

Un vieux support de tente ou de tonelle avec sa toile imperméable, quelques solides notions de dessin et de couture et surtout une bonne machine à coudre.

Relevez les cotes de votre toile et avec des tissus variés et suffisament solides, vous pouvez réaliser une "doublure" avec tentures comme au temps des ottomans. Ainsi, avec de l'inspiration vous replongerez dans un univers magique, démontable et re-montable dans votre jardin et sans permis de construire.

L'idéal est de monter l'armature sur une terrasse carrée de trois mètres sur trois, réalisée en planches de coffrages et passée au produit rendant le bois imputrescible. Posez votre terrasses sur des montants que vous scellerez au sol.

Vous pouvez même, créer une pergolla en bois, sur laquelle vous montez, à l'aide de fils métalliques tendus, une toiture en bâche plastique et des rideaux constitués de matières lourdes (lin, laine, par exemple)

Ainsi, vous aurez le support permettant de poser la tente "ottomane", vous pourrez y placer de tapis à bon marché, des objets et mobiliers glanés çà et là et en ajoutant des passementeries, voilages et rideaux divers, vous aurez, en plein milieu de votre jardin, un salon oriental que tout le voisinage vous enviera et même si vous avez un voisin retors, il lui sera impossible de vous imposer le démontage d'une oeuvre mobile, certes, mais proche de ces habitations nomades qui font penser aux contes qu'on nous racontait dans notre enfance.

A vos machines et à votre imagination.

 

[haut de page]

 

multimédia - yourte tepee - maison paille - habitat intégré - habitat roots - habitat roulotte -alternatif - mentions légales - plan du site